La Société française de Zoosémiotique se réjouit d’avoir désormais parmi ses membres en tant que personne morale le Jane Goodall Institute France.

Jane Goodall a commencé sa carrière en 1960 sur les bords du lac Tanganyika, en actuelle Tanzanie, où elle a initié la plus longue étude sur les chimpanzés jamais entreprise. 

Au lieu de se contenter de les numéroter, comme le suggérait le monde scientifique de l’époque elle leur a donné des noms. Ce fut le départ du premier travail de recherche visant à décrire l’utilisation sophistiquée d’outils par les chimpanzés, leur individualité, leur comportement social, leurs sentiments et leurs émotions.

Aujourd’hui Jane Goodall voyage 300 jours par an dans le monde entier pour aider les humains et les animaux à mieux vivre ensemble tout en protégeant la Nature.

La vie de Jane Goodall

 

 

 

Share this Post