(Publication et table-ronde 5 février) Faire sens, faire science, Astrid Guillaume et Lia Kurts-Wöste (dir.)

Faire sens, faire science, Astrid Guillaume et Lia Kurts-Wöste (dir.), Iste Editions, London, 2020, 249 pages. (Collection Interdisciplinarité, sciences et humanités).

Les sciences de la culture se réaffirment aujourd’hui comme un paradigme important pour permettre une interdisciplinarité exigeante et penser la responsabilité des chercheurs dans leurs activités.

Faire sens, faire science démontre la pertinence fédérative de la méthodologie des sciences de la culture et de la sémiotique des cultures, en exploitant les principes critiques, historicistes ou comparatistes pour aborder aussi bien les objets culturels que les disciplines qui en rendent compte. L’activité scientifique repensée éthiquement dans sa dimension d’acte interprétatif responsable à l’égard de l’humain et du naturel s’inscrit ici aussi bien dans le temps qu’à un moment donné (diachronie et synchronie).

Cet ouvrage invite au renouvellement de la pensée et des disciplines académiques, et reconnecte de manière innovante les sciences du langage aux sphères scientifiques, artistiques et éthico-politiques.

Commande sur le site d’Iste Éditons

Table des matières

Avant-propos – Astrid Guillaume et Lia Kurts-Wöste
Introduction – François Rastier

Partie 1. Fondements sémiotiques des sciences de la culture – Jean Lassègue, Alrid Utaker, Vincent Bontems
Partie 2. Herméneutique des sciences, sciences herméneutiques – Franck Neveu, Régis Missire, Astrid Guillaume
Partie 3. Sciences des lettres et des arts – Lia Kurts-Wöste, Pierluigi Basso-Fossali

Conclusion – Bernard Reber

Faire-sens-faire-science_Guillaume_KurtsTDM

Présentation de l’ouvrage le 5 février à 17h30 dans les Salons de l’INALCO.

Share this Post