Des scientifiques de l’EPFL et de l’université Humboldt ont utilisé le squelette et des empreintes de pas fossilisés d’un animal vieux de près de 300 millions d’années pour créer une réplique robotique afin d’étudier la locomotion de ce vertébré préhistorique.

Un article de Futura Tech

 

 

Share this Post